NIGHT'S DAWN
Bienvenue sur Night's Dawn,
Bien que le forum puisse vous semblez mort, n'ayez crainte, il ne l'est pas ! Le staff ramène tranquillement des membres absents depuis longtemps et il nous ferait très plaisir de vous accueillir parmis nos rangs. Pour que l'intrigue du forum avance, certains personnages sont à prendre en priorité, dont Alice et Jane.
Nous espérons vous voir bientôt et aussi finir votre présentation si vous décidez de l'entamer ! Wink

Le staff de NIGHT'S DAWN.
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Loin des yeux loin ... du coeur ? | PV Jacob Black

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Renesmée Cullen

♦ NOMBRE DE MESSAGES : 95
♦ DATE D'INSCRIPTION : 19/06/2011
♦ LOCALISATION : Forks (a)



FEUILLE DE PERSONNAGE
♦ RELATIONSHIP:

MessageSujet: Loin des yeux loin ... du coeur ? | PV Jacob Black    Ven 5 Aoû - 21:35

Renesmée avait la tête en ébullition. Cela faisait à peine quelques heures qu'elle et sa fille avaient remis les pieds en sol américain et quelques minutes seulement que la jeune demi-vampire avait déposé ses quelques bagages dans l'énorme villa. Elle avait mis sa fille au lit, rassurée par la présence de sa grand-mère et de son grand-père dans la demeure et avait immédiatement mis le cap sur son sentier préféré. Elle n'avait rien dit à personne quant à sa destination et tous avaient respecter son envie de solitude et de silence. Après les évènements qui avaient eu lieu en Italie, Nessie ne comprenait presque plus rien du monde dans lequel elle vivait. Toutes ses certitudes s'étaient envolées et tellement de questions tourbillonnaient dans sa pauvre tête ... Les agissements de son père l'avaient blessée à un tel point que ça en devenait presque physique. Comment avait-il pu s'en prendre à sa fille ? Comment avait-il osé toucher à un seul cheveu de leur petite Liz ? Heureusement, elle n'avait rien eu de sérieux. Une bonne frousse, rien de plus, mais pour le coeur de mère de la belle Nessie, c'était une véritable trahison. Son propre père avait tenté de faire du mal à sa descendance ... C'était impardonnable. Et comme si tout cela n'était pas assez, elle avait été séparée bien trop longtemps de son autre moitié. Loin de lui, elle n'était que l'ombre d'elle-même. Tout ce qui la maintenait en vie quand il n'était pas là, c'était Liz. Liz, son soleil, sa lumière. Mais rien ne remplaçait la chaleur de l'amour de son homme, rien ne pourrait jamais le remplacer ... Ses bras brûlants, son regard franc et son sourire à faire fondre les glaciers de l'arctique lui manquaient tellement que le souffle lui manqua, l'espace d'un instant. Bifurquant de son chemin, délaissant le sentier, Renesmée s'enfonça dans la forêt, le coeur serré et les mains désespérément vides de ces doigts qui allaient parfaitement avec les siens. Le sentiment de manque qu'elle ressentait à l'instant était si profondément ancré en elle qu'elle du s'adosser à un arbre, la tête entre les mains, le souffle court. Une larme roula sur sa joue, ambassadrice du torrent qui se déversa bientôt des yeux de la belle. Son ascendance humaine se faisait particulièrement sentir en cet instant. Elle se sentait fragile, démunie ... Aussi ridicule que tout cela puisse paraître, elle avait presque peur que son âme soeur ne l'ait pas attendue. Il y avait si longtemps qu'elle n'avait pas prononcé son nom, si longtemps que ses lèvres n'avaient pas senti les siennes, si longtemps qu'elle n'avait pas pu noyer son regard dans ses prunelles ... Ne se retenant plus, elle se laisse glisser le long du tronc de son arbre et, une fois assise sur le sol mou de la forêt, se mit à prononcer son nom. D'abord, ce ne fut qu'un murmure. Puis ça devint une parole, un cri, un hurlement.

R e n e s m é e - « Jacob ! »

Elle ne savait pas s'il pouvait l'entendre, elle ne savait pas s'il avait senti son arrivée à Forks, mais elle avait besoin de lui. Là, tout de suite. Elle avait besoin de l'homme qu'elle aimait, de son réconfort et de son amour. Et, aussi égoïste que cela puisse être, elle le voulait à elle toute seule pour commencer. Ils iraient voir Liz plus tard, pour rassurer son coeur de père attentionné. Mais Nessie voulait d'abord son homme pour elle. Sentir son odeur jusqu'à ne plus rien sentir d'autre, se saouler au parfum de sa peau, se noyer dans ses iris à l'infini et se perdre dans ses bras protecteurs. Elle voulait Jacob ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jacob Black
    Jake, THE werewolf

♦ NOMBRE DE MESSAGES : 31
♦ DATE D'INSCRIPTION : 24/03/2010
♦ LOCALISATION : Dans mon lit!



MessageSujet: Re: Loin des yeux loin ... du coeur ? | PV Jacob Black    Sam 21 Jan - 1:05

  • Il était quelque chose comme quatorze heures moins quarts alors que je faisais ma ronde habituelle. Enfin... je dis ronde, je voulais plutôt dire que je me promenais sans but ni destination dans les bois. C'était devenu mon habitude, depuis le départ me l'amour de ma vie. Je dois avouer que la fréquence de ces promenades était devenue abusive lorsqu'on m'apprit que Nessie portait mon enfant... puisque je finis toujours par tout savoir... en dernier! J’admets qu'au départ je n'y ai pas cru. Avouez que c'est quelque peu surréaliste. Un être à la fois vampire et humain c'est déjà quelque chose de rare... mais si on y ajoute de l'ADN Quileute, ça devient simplement incroyable, exagéré, terrifiant... et pourtant je suis un loup-garou! Rien ne devrait être plus irréaliste que ma propre existence. Pourtant, c'était bel et bien le cas. Se réveillé tous les jours sachant que la femme que l'on aime et son enfant à naitre sont peut-être en danger quelque part, c'est comme se réveillé avec un couteau dans la poitrine. L'idée d'entendre ma belle-famille me dire un jour que Nessie ne reviendrait pas me tenaillais l'estomac tout le temps. Ça devenait invivable de vivre dans l'ignorance. Enfin, ce n'était pas aussi douloureux quand je n'étais pas seul... quand ma meilleure amie était encore avec moi.

    Enfin bref, je ne vais quand-même pas rabattre les oreilles de qui veut bien m'entendre sur mes états d'âme. Mes pattes foulaient le sol brièvement dans ma course au bord de la falaise. Le bruit des vagues qui venait s'écraser contre les parois rocheuses comme seul musique, accompagné par le bruissement des feuilles étaient la seule chose qu'on pouvait entendre. L'air marin avait toujours eu la capacité de m'apaisé, du moins, elle pouvait me faire oublier un instant mes soucis. Tandis que mon souffle devenait court et irrégulier, un parfum lointain chatouilla mes narines. Un parfum tout aussi amer qu'agréable. Me ramenant a un brumeux souvenir. Nessie. Commençai-je à devenir fou? Étais-je à ce point en manque d'elle que j'imaginais son parfum? J'ai arrêté de courir brusquement pour retrouver la fragrance que je connaissais par cœur. J'humais l'air tel un prédateur cherchant une trace de sa proie. Les yeux clos je tentais de repérer la source.

    Soudain, j'entendis quelqu'un m'interpeller. Une voix qui m'était à la fois familière et lointaine dans ma mémoire. Me secouant la tête, je repris forme humaine revêtissant le short en jeans que j'avais l'habitude de nouer à ma cheville. Sans prendre le temps d'analysé, je me suis élancé vers la source du bruit. Le cœur battant, le souffle court, rien ne m'arrêtais dans ma course. Pas même la sensation de brûlure dans mon ventre. L'odeur et les sons devenaient de plus en plus forts. Un sourire et des larmes apparurent sur mon visage.

    Je n'ai jamais été du genre sensible, seulement, lorsqu'il s'agissait d'elle... j'avais l'impression d'être une adolescente dans ses SPM. Certes, ma métaphore peut vous semblez douteuse mais tout de même juste.

    Ma course s'arrêta lors que je vis sa tignasse parfaitement blonde. Mon cœur explosa dans ma poitrine et je ne perdis pas de temps pour franchir les mètres qui nous séparaient. Accroupie par terre, j'ignore si elle m'avait senti venir mais je ne pu faire autrement que de me laisser tomber à genou devant elle posant mes mains tremblantes sur ses épaules. Sa peau tantôt froide tantôt tiède me fit frémir. Haletant et étouffé par une boule dans ma gorge, je ne trouvais pas moyen de parler. Ceux qui me connaissent peuvent vous dire que ce genre de situations sont rares.

    - N... N...

    Son nom était devenu un véritable défi d'élocution pour ma pauvre bouche. Je la pris contre mon la serrant très fort contre moi. Si fort qu'on aurait dit que je voulais que son corps et le mien ne fasse plus qu'un. Comme si je ne voulais plus jamais qu'elle ne me glisse des mains. Quelques larmes firent leur chemin sur mes joues pour disparaitre dans son épaisse chevelure blonde. Enfin, mon bonheur était revenu.
Revenir en haut Aller en bas
 

Loin des yeux loin ... du coeur ? | PV Jacob Black

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NIGHT'S DAWN :: FORKS CITY :: forêt :: sentiers-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit